https://droit.univ-nantes.fr/medias/photo/capture-d-e-cran-2021-10-19-a-12-12-26_1634641345160-png
  • Du 08 décembre 2021 au 09 décembre 2021
    false false

Institut François Gény (Université de Lorraine), l'Institut de recherche en droit privé (Université de Nantes), le laboratoire Droit et changement social (Université de Nantes) avec le soutien du pôle SJPEG de l'Université de Lorraine.

Envisager les grands récits dystopiques qui alimentent la littérature moderne sous un angle juridique : voilà le projet mené par les chercheurs en droit qui interviendront au cours de ce colloque. 1984, Le meilleur des mondes, La servante écarlate, Fahrenheit 451… autant d’œuvres littéraires qui révèlent chacune à leur manière les dérives potentielles auxquelles notre société est constamment exposée.

Si les projets de recherche consacrés à la littérature et au droit sont aujourd’hui nombreux, les œuvres dystopiques demeurent très peu explorées par les universitaires se consacrant à la question. Pourtant, dans ces récits, le droit occupe toujours une place considérable. Il devient un instrument organisationnel de soumission des individus à des exigences collectives, envisagées comme supérieures aux droits et libertés individuels, justifiant l’existence d’un système répressif des plus sévères, la mise en place d’une justice non contradictoire et la recherche de l’uniformité des opinions par tous les moyens.

Ensemble, les enseignants-chercheurs de l'Université de Lorraine et de Nantes explorent les fêlures, les fragilités et les failles de notre système juridique et par lesquelles la réalité pourrait demain rejoindre la fiction.



On notera les participations de plusieurs de nos doctorants DCS, mais également de l'IRDP:
 

Le 8 décembre 2021

14h40 Le procès, Kafka contre l’État de droit ?
Paul Tallio, Doctorant, DCS, Université de Nantes

15h 1984 de Georges Orwell et les problématiques juridiques propres aux sociétés dystopiques
Godé Lionel Ewambil Foidien, Doctorant, IRDP, Université de Nantes

15h 20 La vérité à l’épreuve du consentement dans La kallocaïne, de Karin Boye
Michaël Moragues, Doctorant, IRDP, Université de Nantes

16h 20 Dystopie pénale à Globalia
Ariane Bigenwald,  Doctorant, DCS, Université de Nantes

Le 9 décembre 2021

10h 10 Fahrenheit 451 de Ray Bradbury à la Lumière des libertés et droits fondamentaux
Cassandre Urvoy, Doctorante, IRDP, Université de Nantes

11h ​​​​​​​30 Au bal des actifs, demain le travail, récit d’un triste tropisme à l’heure des innovations technologiques et scientifiques
Thomas Blangis, Doctorant, IRDP, Université de Nantes

11h50 Les Furtifs d'Alain Damasio ou l'avènement programmé d'une servitude volontaire moderne
Maxime Sauton, Doctorant, DCS, Université de Nantes

16h10 Réflexions autour de Silo de Hugh Howey
Aurélie Steffan, Doctorante, DCS, Université de Nantes