https://droit.univ-nantes.fr/medias/photo/ismi-abidjan-28-10-2021_1635876271893-jpg
  • Le 28 octobre 2021
    false false

Cérémonie de remise des diplômes du master 2 DSAMO à Abidjan, au sein de l'Institut de Sécurité Maritime Interrégional (ISMI) - 5ème promotion, 2020-21, le 28 octobre 2021.

Les 26 diplômés 2020-2021 du master de Droit et Sécurité Maritime et Océanique ont été félicités ce jeudi 28 octobre par leurs parrains , le Directeur Général du Port Autonome d'Abidjan, Hien Yacouba Sié, et le capitaine de Vaisseau de la marine nationale du Congo, René Nganongo, chef d'Etat Major de la marine nationale, en présence du Secrétaire permanent du comité interministériel de l’action de l’Etat en mer (SEPCIM), Fofana Abroulaye.

Ces 26 étudiants sont inspecteurs, ingénieurs des travaux publics, juristes, chargés de mission, administrateurs territoriaux, venant de Côte d'Ivoire, mais aussi du Bénin, du Togo, du Congo Brazzaville, du Gabon, du Cameroun. Ils ont des responsabilités dans les affaires maritimes, les ministères, les agences qui oeuvrent pour la protection de l'environnement et de la sécurité en mer. Grâce  au soutien de leurs gouvernements, ils sont mis à disposition pour suivre, depuis l'Institut de Sécurité Maritime Interrégional (ISMI) à  Abidjan, le master de Droit et Sécurité Maritime et Océanique de l'Université de Nantes.

"Cette cinquième promotion a été sélectionnée très scrupuleusement, explique le lieutenant-colonel Lazare Abe Ake, directeur de l'ISMI, parmi trois types de publics : les administrateurs qui se destinent à prendre un rôle de conseiller juridique; ceux qui se destinent à organiser les opérations d'inspection et de contrôle, de faire appliquer le droit. Mais aussi, depuis cette année,  des étudiants en droit".

La Direction de la Coopération de Sécurité et de Défense (CDSD) du Ministère de l'Europe et des Affaires Etrangères Français, qui finance le programme, à autoriser le recrutement cette année 2020-21 de 5 étudiants juristes, en plus des 15 professionnels qui suivent le parcours Droit et 10 administrateurs qui suivent le parcours Sécurité. En 5 ans, le programme est passé d'une capacité d'accueil de 15 à une capacité de 30 inscrits. Il accueille, d'année en année, une plus grande diversité de profils tant en termes d'origine professionnelle que d'origine géographique, indique Noémie Larrouilh, directrice opérationnelle du programme UN-e-Sea, Université Numérique des Sciences de la Mer, représentante de l’Université de Nantes à cette cérémonie. Cette mixité permet d'enrichir les échanges et les apprentissages au sein de la promotion. Plus de 70% des promus ont obtenu une mention. Les recrutements sont particulièrement rigoureux ; qualité des inscrits et soutien de leurs administrations sont les premiers gages de réussite du programme. L'ISMI fait un travail remarquable tant en préparation des recrutements, qu'en accompagnement de la formation, à distance et en présentiel.

ISMI Abidjan 28 octobre 2021


Marquée par une passation symbolique de la toge entre les sortants et les entrants, la nouvelle promotion 2021-2022, la sixième, pourra bénéficier des conseils de ses ainés tout au long de la nouvelle année universitaire.

Depuis 2016, ce sont ainsi près de 90 hauts administrateurs impliqués dans la sécurité maritime qui ont été formés et diplômés du master français de Droit, Économie Gestion de l’université de Nantes, et qui sont désormais certifiés compétents par l’Union Européenne, non seulement pour superviser l’application des règlementations, mais aussi, pour préparer l’avenir de la sécurité maritime dans le Golfe de Guinée.



Pour suivre les actualités locales sur l'évènement: 
https://news.abidjan.net/articles/699541/des-parchemins-remis-a-26-etudiants-diplomes-en-activites-maritimes-et-oceaniques



Depuis 2016, dans le cadre du programme régional UN-e-Sea, Université Numérique des Sciences de la Mer, ce Master 2 a développé des coopérations avec le Centre Trainmar de Dakar et l'Institut de Sécurité Maritime Interrégional (ISMI), au sein de l'Académie Régionale des Sciences et Techniques de la Mer (ARSTM) d'Abidjan, dans un système mixte mêlant enseignements présentiels et modules d'enseignements à distance (EAD). La convention avec le centre Trainmar de Dakar avait été signée le 17 mai 2016. La coopération technique par visioconférence et la production des modules d'EAD ont donc été très rapides. A la suite des succès de la première promotion 2016-17, une seconde promotion a été recrutée pour l'année 2017-18, ainsi de suite, en dépit de la pandémie.Les équipes pédagogiques locales ont été constituées à Dakar et Abidjan, bien reliées avec les universitaires nantais, dans un délai très bref. Cette aventure dure et se poursuit.

Pour le M2DSAMO, Master de Droit et Sécurité des Activités Maritimes et Océaniques, à Abidjan, ISMI, ou à Dakar, Centre Trainmar, contactez ces institutions directement.
En enseignement à distance pour les professionnels des activités maritimes, masters ou certains cours  (suivre).