M1 Droit privé général et carrières judiciaires,
M1 Droit pénal et carrières judiciaires.


Tout en pouvant constituer une suite logique du cours de droit judiciaire privé de licence 3, le cours de droit judiciaire privé approfondi de master 1 peut également être choisi avec profit de manière isolée. En effet, si  l'enseignement de licence 3 aborde la théorie générale du procès civil, il ne porte habituellement pas sur le détail de chacune des procédures spécifiques susceptibles d'être suivies, alors même que cela est nécessaire à une bonne compréhension de la pratique. Pour mieux saisir la logique de cette articulation, un parallèle peut être tracé avec la théorie générale des obligations, où l'étude du droit commun des contrats trouve son complément naturel dans la présentation des principaux contrats spéciaux. De même, le Code de procédure civile, par sa structure, invite le processualiste à aller plus loin : après avoir acquis la maîtrise des dispositions communes à toutes les juridictions, il lui appartient d'examiner les dispositions particulières à chaque juridiction. Ainsi, le panorama global qui a pu se dégager antérieurement devient plus précis, grâce à la connaissance des détails techniques. En d'autres termes,  il s'agit d'acquérir une vision plus concrète du déroulement d'une instance civile.

Bibliographie

  • Cadiet et Jeuland, Droit judiciaire privé, LexisNexis, Manuel, 10e éd. 2017
  • Guinchard, Chainais et Ferrand, Procédure civile, droit interne et européen du procès civil, Dalloz, Précis, 33e éd. 2016
  • Héron et Le Bars, Droit judiciaire privé, Lextenso, Domat, 6e éd. 2015