M1 Science politique,
M1 Histoire du droit,
M1 Droit public.


Le cours de philosophie politique s’intéresse à la théorisation de la notion moderne de souveraineté. Le traitement de cette question est associé à une réflexion portant sur les idées de droit naturel, de pacte social et de représentation politique. Après une archéologie du concept de souveraineté (antiquité gréco-latine et féodalisme médiéval) prenant appui sur l'opposition entre Anciens et Modernes, l’enseignement présente les différentes doctrines qui se sont succédées du 16e au 19e siècle, en veillant à en dégager les enjeux politico-philosophiques majeurs. Quel fut le sens originel de la notion de souveraineté ? Comment s’est ensuite modifiée la question de sa légitimité ? Qu’ont bien pu signifier les inflexions théoriques notoires qu’elle a subies ?