Présentation

La formation vise à faire acquérir aux étudiants motivés par la vie juridique et politique locale des connaissances poussées dans tous les domaines d’action des collectivités territoriales : contentieux des collectivités, gestion de la commande publique, aides sociales, développement économique du territoire, aménagement des villes, transparence des finances publiques locales, stratégies et politiques des collectivités, ressources humaines des collectivités...
Les étudiants sont appelés à mettre en application leurs connaissances à  l’occasion d’un stage d’une longue durée qui constituera une première expérience professionnelle. le maillage étroit de la région des Pays de Loire en administrations décentralisées de tous niveaux et leur dynamisme favorise particulièrement l’offre de stages.
Le Master place les étudiants au contact d’enseignants tout à la fois issus de l’Université et du monde professionnel (avocats, directeurs des services, responsables de projets, élus  locaux...).
les liens que nous entretenons avec ces professionnels constituent un appui vers l’insertion professionnelle des diplômés. L’équipe d’enseignants universitaires se trouve réputée dans les domaines du Droit des collectivités territoriales, des Finances publiques, du Droit de l’urbanisme et des Politiques publiques locales et particulièrement impliquée dans cette dernière année de formation des étudiants.


Modalités d'admission

Le Master 2 de Droit des collectivités territoriales est ouvert à tout titulaire d’un Master 1 en Droit motivé par la spécialité du diplôme. Il accueille plus exceptionnellement les étudiants titulaires de diplômes équivalents dotés d’une formation juridique suffisante et dans la mesure des places disponibles. Des juristes de formation en reprise d’études peuvent également postuler. La sélection a lieu sur dossier.


 

Enseignement

  • Institutions des collectivités territoriales
         • Droit approfondi des collectivités territoriales
         • Droit administratif approfondi
         • Administration territoriale de l’Etat
         • Histoire de la décentralisation
         • Réforme de l’Etat et des institutions territoriales en Europe
         • Gouvernance et politiques territoriales
         • Institutions publiques comparées
 
  • Politiques des collectivités territoriales
         • Droit des interventions économiques des collectivités territoriales
         • Politique de l’habitat et du logement
         • Union européenne et collectivités territoriales
         • Droit de l’urbanisme opérationnel
         • Droit approfondi de l’environnement
         • Droit des étrangers et des migrations
 
  • Moyens d’intervention des collectivités territoriales
         • Comptabilité et analyse financière des collectivités territoriales
         • Droit de la commande publique
         • Droit et gestion des ressources humaines des collectivités territoriales
         • Finances publiques approfondies
         • Finances et interventions sociales des collectivités territoriales
         • Droit approfondi des propriétés publiques
         • Pratique du contentieux administratif
         • Management d’équipes et relations sociales
 
  • Préparation à l’avenir professionnel
         • Évaluation et contrôle de gestion
         • Pilotage stratégique de projets
         • Préparation à l’insertion professionnelle
 
  • Unité unique de professionnalisation et d’évaluation générale
         • Stage d’une durée de 3 mois ou 5 mois
         • Grand oral


Spécificités de la formation

  • Le mémoire de recherche, d’une longueur de 80 à 100 pages, effectué sous la direction d’un enseignant de la Faculté de droit et des sciences politiques ou d’un  enseignant intervenant dans le Master 2, traite d’un sujet relevant du droit public interne (droit constitutionnel, droit administratif, finances publiques) ou international.
  • Il donne lieu à une soutenance devant un jury composé de deux membres. Cette soutenance se déroule au mois de juin. Les diplômés du Master 2 qui choisissent de s’orienter vers une thèse effectuent cette dernière au sein du laboratoire Droit et Changement Social (UMR CNRS 3128).
  • Le suivi d’un stage dans le cadre du Master de Droit des collectivités territoriales est possible.


Et après

La formation se veut à la fois transversale, complète et concrète préparant à tous les métiers exigeant un niveau élevé de supervision, de conception et d’action en lien avec les responsabilités des communes, des départements et des régions et de leurs administrations et satellites. Ses débouchés sont très variés. Ils se situent dans les concours ouverts aux cadres de l’administration publique territoriale et de l’administration territoriale de l’Etat, comme dans les recrutements contractuels publics (emplois directs au sein des collectivités et de leurs établissements publics) ou privé (emplois au sein des cabinets d’avocats, d’entreprises délégataires de services publics) et d’organismes satellites des collectivités (sociétés publiques locales, SEM locales, associations des collectivités...).
 

Poursuite d'études

  • Thèse de doctorat en Droit, à finalité professionnelle ou universitaire ;
  • Ecoles d'avocats.