Direction du Département


L'administration du Département est assurée par un directoire :

Eric Mondielli (directeur) :

- Bureau 340. Tél. (00) 02 40 14 15 46

- Courriel eric.mondielli@univ.nantes.fr

Goulven Boudic, Henry-Michel Crucis (directeurs adjoints)

 

Dans la vie interne de la Faculté, les Départements occupent une place institutionnelle importante car ils sont un lieu où les universitaires rattachés aux disciplines regroupées en leur sein, peuvent discuter et donner des avis sur toutes les questions intéressant l'enseignement, la vie pédagogique, et la gestion des emplois universitaires. Ils sont créés par le Conseil de gestion de la Faculté.

 

Avec les directeurs de laboratoires et les responsables des mentions des diplômes, les directeurs des Départements sont membres du Conseil de l'Enseignement et de la Recherche, lequel, placé sous l'autorité du Doyen de la Faculté, a compétence pour donner des avis en matière de politique de recherche, d'enseignement, et de recrutement.

 

Le Département de droit public et de science politique est donc un lieu de construction de la communauté universitaire.

 

Principales attributions du Département

 

Proposer des orientations générales en matière de parcours d'enseignements et de diplômes, à créer, développer ou fermer, dans le cadre des contrats ministériels quadriennaux et des procédures d'habilitation. Les décisions sont prises en conseil de Faculté puis en conseil d'Université.

 

Proposer, à l'intérieur des parcours d'enseignements et des diplômes, les aménagements rendus souhaitables par les évolutions des contenus et des questions scientifiques (création et suppression d'enseignements...).

 

Définir et proposer les politiques de recrutement des universitaires (besoins en emplois, déclaration de vacances d'emplois, profil des emplois, politique d'invitation de professeurs étrangers). La Commission de spécialistes (instance élue) correspondant à chaque Département procède ensuite aux recrutements des personnels enseignants. 

 

Répartir les enseignements entre les universitaires du Département, participer à la politique d'évaluation des enseignements et des diplômes, donner son avis et faire des propositions sur les projets de coopération avec les universités étrangères.

 

Les Départements peuvent être consultés par le Doyen de la Faculté sur des questions communes, notamment la politique générale de recrutement de la Faculté ou le contenu, l'organisation, la répartition des enseignements entre les départements, leur évaluation. Il en est de même pour les activités organisées dans le cadre de l'Institut d'Etudes Judiciaire, ou de formations dans lesquelles la Faculté est conjointement engagée avec d'autres.

 

Les questions communes aux différents Départements sont ensuite examinées par le Conseil de l'Enseignement et de la Recherche.

 

La direction de Département

 

Elle se compose d'un directeur, et de deux directeurs adjoints, élus par les enseignants chercheurs et chercheurs du Département. Le directeur représente le Département auprès du Doyen et des laboratoires de recherche, et est membre du bureau du Conseil de l'Enseignement et de la Recherche. Outre la préparation des questions discutées en Département et leur suivi, le directeur de Département (avec les directeurs adjoints) propose à l'agrément les chargés de cours et chargés de TD, et assure la répartition des services d'enseignement qui leur sont confiés.

Licences

Le Département soutient en particulier cinq formations de licence :

 

Masters


Aux étudiants titulaires d'une licence, le Département de droit public et sciences politiques offre ensuite de continuer leurs études en choisissant une spécialité de master.


Outre le droit public général, le Département s'est depuis longtemps orienté vers le domaine du droit et des sciences sociales de l'urbanisme, il a activement soutenu le domaine du droit maritime, et développé des formations en droit et politiques de l'environnement et en droit économique international et communautaire. Plus récemment, il s'est orienté vers le droit et l'administration des collectivités territoriales (avec l'Université de Bretagne Ouest), et la science politique.

Les étudiants titulaires d'une licence (ou en admission par équivalence) peuvent ainsi poursuivre leurs études dans les formations suivantes en master 1 (ancienne maîtrise) :

 

Master 1 mention droit public et science politique (Faculté de droit et des sciences politiques) :

  • Droit public, option droit public général.
  • Droit public, option droit de l'environnement.
  • Science politique, option politiques publiques.

Master 1 mention droit économique (Faculté de droit et des sciences politiques):

- Droit économique, option droit économique international et communautaire

- Droit économique, option droit des activités maritimes

 

Master 1 mention Administration Publique (Faculté des sciences économiques), avec trois options :

  • Fonction publique.
  • Europe et international.
  • Economie et gestion publique.

 

Les étudiants peuvent ensuite achever leur cycle par un master 2, soit dans un master recherche (ancien Diplôme d'Etudes Approfondies) qui a vocation à préparer à la recherche, soit dans un master professionnel (ancien Diplôme d'Etude Supérieur Spécialisé) qui a une vocation professionnelle affirmée (stage obligatoire), soit dans un master mixte.

 

Masters 2 recherche (Faculté de droit et des sciences politiques) :

  • Droit droits fondamentaux.
  • Histoire du droit et des institutions (avec Rennes 1 et Angers).
  • Droit économique international et communautaire

 

Masters 2 mixtes (Faculté de droit et des sciences politiques) :

  • Droit public, option droit public général
  • Droit public, option droit public des affaires
  • Droit de l'environnement
  • Science politique - politiques publiques
  • Droit et Administration des Collectivités Locales
  • Droit et sécurité des activités maritimes et océaniques

Master 2 professionnel (Faculté de droit et des sciences politiques) :

  • Villes et Territoires (avec l'UFR de Géographie et l'UP d'Architecture)

 

Les masters sont tous rattachés à un centre de recherche (qui, notamment, accueille les étudiants inscrits en thèse), voire à plusieurs centres : Droit et Changement Social (UMR-CNRS 3128) ; Centre de droit maritime et océanique (EA 1165) ; Laboratoire d'Economie et de Management de Nantes (EA). Tous ces masters sont regroupés au  sein de l'école doctorale Droit et Sciences Sociales, de l'Université de Nantes.

 

Diplômes d'université


Le Département a suscité la création ou soutien plusieurs diplômes d'université, administrés par le service de la Formation continue de l'Université :

  • DU Droits fondamentaux (M2)
  • DU Environnement et Aménagement Durable des Territoires et du Patrimoine (M1)
  • DU Ethique des droits de l'Homme (M1)
  • DU Ethique et Action publique (M1)
  • DU Conduite Agenda 21 et de projet de management durable pour les organisations et les territoires (M1)

Formation continue


En outre, le Département soutient activement la formation permanente :

  • Formation continue et préparation aux concours administratifs (IPAG).
  • Capacité en droit (ouverte aux non bacheliers), à La Roche-sur-Yon.

Membres du Département


Le Département de Droit public et de sciences politiques regroupe actuellement 15 emplois de professeur, 18 emplois de maître de conférences, 3 emplois de chargés de recherche, et 8 emplois d'ATER (à mi-temps). Au cours de l'année académique il accueille de cinq à dix professeurs étrangers qui assurent, en particulier, des enseignements en master et doctorat.

 


Liste des membres du Département

 

Allaire Frédéric (MC),

droit public interne, droit des contrats

Boré Eveno Valérie (MC),

droit international, droit maritime

Boudant Joël (PR, chaire J. Monnet),

droit communautaire, droit économique

Boudic Goulven (MC),

science politique, démocratie locale

Brovelli Gérard (MC),

droit public interne, droit administratif

Cadeau Emmanuel (MC),

droit public interne, droit de la santé

Carpentier Chantal (MC),

droit international, relations internationales

Crucis Henry-Michel (PR),

droit public interne, finances publiques

De Berranger Thibault (MC, directeur adjoint de l'IPAG),

droit public interne, droit constitutionnel

Delblond Antoine (PR),

droit public interne, fonction publique

Dumont Gilles (PR, doyen de la Faculté),

droit public interne, droit économique

Renaud Epstein (MC),

science politique, gouvernance locale

Eude-Guias Catherine (MC),

droit public interne, droit fiscal

Eveillard Gweltaz (PR),

droit public interne, théorie du droit

Fialaire Jacques (PR, directeur du laboratoire DCS),

droit public interne, droit des collectivités locales

Foucher Karine (MC),

droit public interne, droit constitutionnel

Gourdin Lamblin Anne-Sophie (MC),

droit communautaire, droits humains

Graboy-Grobesco Alexandre (MC),

droit public interne, droit de l'aménagement

Hastings Marchadier Antoinette (MC),

droit public interne, finances publiques

Joyau Marc (MC),

droit public interne, droit d'outre-mer

Leclerc Arnauld (MC),

science politique, politiques publiques

Leroux Mylène (MC),

droit public interne, droit administratif

Le Mestre Renan (MC),

droit public interne, droit économique, droit communautaire

Lévy Bruno (MC),

droit public interne, droit constitutionnel

Mondielli Eric (PR),

droit international, droits humains, droit de la santé

Noguellou Rozen (PR),

droit public interne, droit administratif

Romi Raphaël (PR chaire J. Monnet),

droit public interne, droit de l'environnement

Rousseau Sandrine (C de R, DCS),

droit public interne, droit international de l'environnement

Rouyer Muriel (PR),

science politique, philosophie politique

Sancy Mary (PR),

droit international, droit de l'environnement

Struillou Jean-François (C de R, DCS),

droit public interne, droit de l'aménagement

Tanguy Yann (PR, UNJF),

droit public interne, droits humains

Van Lang Agathe (PR),

droit public interne, droit de l'environnement

Beurier Jean-Pierre (PR émérite),

droit international, droit de la mer

Fenet Alain (PR émérite),

droit international, droits humains

Hostiou René (PR émérite),

droit public interne, droit des biens

Le Pichon Philippe (MC honoraire),

science politique, sciences sociales de l'aménagement

Mesnard André-Hubert (PR émérite),

droit public interne, droit de l'aménagement

Morel de Villiers Michel (PR émérite),

droit public interne, droit constitutionnel